AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nouvelle version ! on attend vos avis ici ☺️

Partagez | 
 

 ★ humain à l'eau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lino Belo
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 61
AVATAR : lou gaillot.
PSEUDO/PRENOM : sarah, javanaise.

MessageSujet: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 16:49


Lino Belo
« what will we do now? we lost it to trying »
≈ PRÉNOM(S) : Lino ou ce prénom a la saveur un peu sucré que j'avais toujours affectionné.  j'aimais l'idée d'avoir d'avoir quelque chose de doux et édulcoré en moi, un peu comme une part d'enfance qui ne s'effacera jamais
≈ NOM : belo, parait que c'est quelque chose de beau.
≈ SURNOM : c'est déjà court comme tout lino.
≈ ÂGE : vingt deux ans.
≈ LIEU DE NAISSANCE : lisbonne.
≈ SCOLARITÉ : j'ai passé le bac une fois, deux fois, on m'a traité de pauvre crétin et je suis parti, comme ça.
≈ ACTIVITÉ/EMPLOI: le beau du bistrot.
≈ ORIENTATION SEXUELLE : parce que tu le sais, toi ?
≈ STATUT : en amitié. enfin...
≈ GROUPE : pink dust
≈ CINQ MOTS POUR TE DÉCRIRE   : tendre, passionné, égocentrique, casse-cou, rêveur.
≈ AVATAR : lou gaillot.



 
passe ta souris sur l'image
≈ nous avions 15 ans cette année-là et pour la plupart des gosses de notre collège, fausto n'était rien d'autre qu'un enfant turbulent et immature. parfois, au détours des couloirs, certains le disait même goujat. fausto, ce fausto là, le mien. Il pouvait bien être le dernier des salauds que ça n'aurait jamais rien changé pour moi. il pouvait voler autant d'argents qu'il le voulait dans le porte-monnaie de sa mère, passer ses mains autant de fois qu'il  fallait sous la jupe des jeunes filles et dire tout les jurons que la littérature pouvait compter. je m'en foutais, hier et à tout jamais. Alors, lorsqu'un jour, une jeune fille l'a prit à part pour discuter et venir flatter sa joue de sa main fine et manucuré, la mienne était parti toute seule. juste un peu moins jolie sans doute. je n'ai jamais aimé frapper les filles, ce n'est d'ailleurs plus jamais arrivé après cette fois-là. je ne supportais juste pas qu'on puisse le frapper pour une raison de fierté brisée. fillette ou pas. alors, du jour au lendemain, j'étais devenu lino, l'ordure du goujat. celui qui frappe les filles pour s'amuser. mais de nos yeux à nous, je venais de prouver d'une façon tout aussi solennel qu'une promesse que je serais son plus précieux pilier, aussi fourbe en soit le poids. ≈ les personnalités de nina et fausto sont si écrasantes que parfois, souvent, je me sens totalement étourdis. Alors, du regard des autres, je suis le plus timide, le plus sage, le moins facile à approcher. C'est vrai, je ne touche pas aussi facilement que fausto et je ne me déshabille pas avec la sensualité de nina. je ne fais rien à vrai dire, si ce n'est rester dans mon coin, souriant et silencieux lorsque le monde m'étouffe un peu trop. pourtant c'est faux. de nous trois, le sage, ça n'a jamais été moi. je crois que parfois,les gens sont trop stupide pour que je prenne la peine de discuter avec eux. trop fade, pas assez brillant. pas comme fausto, pas comme elle. eux, ils sont tout ce que je recherche chez l'être humain. alors oui, je ne me mêle pas. je me contente d'être polie quand l'humeur est là, de sourire, de répondre et puis, lorsque je me m'agace, la vision des autres se fait moins brumeuse et soudainement, ils réalisent à quel point je ne suis pas celui qu'ils pensent voir. les plus timides ne sont pas forcément les plus gentils. et les plus froid ne sont pas forcément les plus méchant. ≈ Je n’ai jamais aimé les études. Au collège, au lycée, je me forçais un peu. Histoire d’obtenir ne serais-ce que la moyenne. Ça n’a jamais été dans mes priorités. Alors, maintenant que j’ai mis fin à toute cette histoire, je me rends compte que je n’ai absolument aucune idée de ce que je veux faire dans ma vie. Mon univers à moi ne se résume pas à ça lorsqu’il est le centre de celui des autres. Petit, je ne rêvais que de voir lisbonne s’illuminait pour l’éternité. C’est ainsi que je voyais mon avenir. Pompier, policier, musicien, acteur, médecin, professeur, astronaute. Je n’ai jamais eu ces vœux-là. Alors quoi ? Peut être bien que mon vœu est plus simple qu’il n’y parait. Je suppose que si je pouvais voir toute les villes du monde s’illuminait pour un jour revenir sur lisbonne, je serais heureux. Même si pour ça, je dois abandonner tout ce qui aurait pu faire mon bonheur. ≈ je bois, je fume, je fête. je suis amoureux de moby et de l'ego de fausto, j'aime la poitrine de nina même si je l'abandonnerais sans hésiter si fausto me l'ordonne. je rêve de voyager, d'ouvrir une boulangerie et de faire des gâteaux, seulement pour quelques mois. j'aime bien jouer au foot pieds nus. je trouve mes parents ridicules, pas comme fausto. puis je crois que je l'aime un peu trop.
 
   
« dans la vraie vie »
je m'appelle sarah, j'ai 20 ans et je n'ai jamais quoi dire sur moi   je suis juste trop trop trop contente de voir enfin le forum.   lino, c'est du recyclage, mais j'ai jamais eu l'occasion de véritable jouer ce personnage...puis je l'aime tellement quoi, j'espère que vous l'aimerez aussi.   

 
crédit ©️ vendetta.


Dernière édition par Lino Belo le Jeu 26 Juin - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lino Belo
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 61
AVATAR : lou gaillot.
PSEUDO/PRENOM : sarah, javanaise.

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 16:49


nous sommes invincibles.
« 1, 2, 3, 1, 2, 3 drink »

Nous étions là, avachis à la fenêtre, épaule contre épaule à observer le monde de nos yeux d’adolescents pré-pubère. Du haut du 20 ème étage de notre tour de Chelas, nous étions les maîtres de l’univers, les dieux des dieux, jeunesse charbonné de Lisbonne. Perchés si haut, le monde d’en bas nous semblait ridicule et petit, à porter de doigts. Même l’immeuble d’en face, celui qui nous écrase lorsque l’on passe devant peut se faire dévorer par nos poings. Alors, la main en l’air, j’observais d’un air attentif le soleil, l’arbre, la vieille et son chien  disparaître sous mes doigts, les tours de béton atteindre à peine la hauteur de mon pouce et fausto, somnolant sous l’air de why does my heart feel so bad. C’était l’époque paisible, l’année 2004, celle où nous avions fêté nos 24 mois de complicité. Nous n’étions pas grand-chose, peut être même un rien. Pas de poils au torse, les rasoirs de nos pères nous narguant du haut du lavabo et notre taille ridicule à côté du bonnet déjà b de Nina, la si jolie camarade adulte de 13 ans. Cette belle époque fut pourtant le point de départ de nos 4 glorieuses à nous, les plus belles années de notre vie, celles où j’avais la sensation perpétuelle d’être invincible face au monde, d’être à la foi un imbécile et quelqu’un d’extraordinaire. Notre existence consistait à regarder les autres d’en haut, un peu comme si nous avions la science infuse et que plus rien ne pouvait nous échapper. La vérité, l’unique, c’est qu’on voulait seulement sortir de gré ou de force de l’enfance et plonger tête la première dans ce Lisbonne qui avait trop de chose à dire.

Cette bière, celle que Fausto tient précieusement dans sa main nous a coûté 2 semaines de ménages à la place de son seigneur aîné. Nous, parce qu’il était évident qu’avec tout le temps que je passe chez eux, le chantage ne pouvait qu’être partagés, 2 semaines parce qu’il était absurde de croire que la faveur allait être gratuite. Marco, son frère, tout juste âgé de 24 ans traîne à l’appartement à longueur de journée. Exemple parfait de ce qu’il ne faut pas répéter, Marco n’a pas de diplômes et cherche encore ce qu’il compte faire de sa vie. Il est jeune, idiot et inconscient, assez pour nous acheter une bouteille de bière à la supérette du coin alors que nous avions seulement 14 ans et aucune expérience en matière de beuverie. Alors, nous y voilà. J’observe tranquillement son visage, les yeux brillant d’impatience de voir notre si magnifique trésor se vider en un instant. Il faut néanmoins attendre, attendre Nina, son joli minois et sa propre trouvaille à elle. Caché derrière le toboggan d’un square de Chelas, nous ressemblons à deux enfants, un peu trop grand pour les jeux, trop petits pour la bouteille de verre. Nous sommes ridiculement heureux à vrai dire. On allait transgresser des règles, faire comme les grands. On avait l’espoir de finir ivre, le cerveau abandonné au fond d’un caniveau et la sensation terrible de flotter, comme tout ce qu’on peut raconter à ce sujet. Fausto soupire et s’impatiente, ses yeux se lèvent, croisent les miens. Alors je tends la main, caresse du bout des doigts le verre et sourit. Il n’a jamais été quelqu’un de patient le Fausto. Si bien que lorsque nina arrive enfin quelques minutes plus tard, la moitié de la bouteille est déjà parti et notre cerveau un peu aussi. Ses yeux sombre nous couvrent, sa moue se veut boudeuse, déçu mais lorsque mon rire s’élève, ses lèvres s’étirent en un sourire. Elle sort de derrière son dos une bouteille de vodka et l’agite joyeusement, comme un trésor qu’elle aurait passé des heures à déterrer. Sauf qu’elle est trop propre et trop jolie pour avoir mit les doigts dans de la terre. Ce fut une drôle de soirée. Nina nous a raconté sa vie, absolument toute sa vie. Cette fille que nous connaissions seulement pour sa poitrine et qu’on accueillait pour avoir l’air plus cool était devenu en l’espace de quelques heures quelqu’un de proche de notre monde à nous. Pas totalement non, la vodka passant, notre planète à  Fausto et moi semblait s’être éloigné un peu plus, mais elle aussi. C’était aussi simple que ça. Toute la nuit durant, nos lèvres ont murmuré des 99 luftballons, 99 luftballons qui sont devenu peu à peu des 99 vodkas, bières et baisers de baudruche. Nous nous sommes réveillés le lendemain chez moi, entassé dans ma chambre. Lorsqu’il a ouvert les paupières, Fausto semblait vert, ma bouche quant à elle était incroyablement pâteuse, un peu comme si j’avais élevé une armée de pommes de terre distillé entre mes lèvres et Nina, Nina n’était pas là. On l’avait sans doute laissé quelques part, pleurer la mort récente de son poisson rouge et le manque d’attention de sa mère. On ne l’aimait pas encore assez pour se soucier d’elle à ce point-là. Alors l’alcool parti, sa planète est revenue à sa place, tout comme la notre.

Le début de mon histoire avec Fausto a totalement disparu de ma mémoire, comme toutes choses que je défini sans importance, ce souvenir-là, si précieux pour d’autres n’est plus rien qu’un tas de poussière dans un coin de mon esprit. Précieux, Fausto l’est pourtant plus que n’importe qui d’autre. Si je ne me souviens plus du comment nous en sommes venu à devenir ami, je sais le pourquoi, le pourquoi de notre coup de foudre, du mien. Fausto incarnait et incarne aujourd’hui encore tout ce qu’il y a de plus parfait en ce monde avec Lisbonne et la poitrine de Nina. Il est mon idéal et je suis sans doute le sien. L’égo de Fausto est si gros qu’il pourrait sans mal engloutir le monde entier et balayer d’un même coup tout ce qui se trouve en travers. Son égo, il m’a immédiatement donné des ailes. A 10 ans, peu importe ce que l’on s’efforce de penser, on n’est pas grand, pire encore, on n’est même pas quelqu’un de moyen. On est rien. On se fait bouffer par le monde, par sa taille, par sa voix, par sa forme, sa couleur et on se sent ridicule. Je me sentais ridicule. Alors avec Fausto, son air de mauvais gosse et cette façon de fermer les yeux pour les ouvrir l’instant d’après sur quelque chose de plus beau, j’en suis presque tombé amoureux. Presque. Les gens nous demandent souvent ce qu’il y a entre nous. Je crois qu’ils sont juste trop bêtes pour le comprendre. Ils ont toujours été trop bêtes pour nous. Pour nos yeux, nos rêves, notre planète. Je suis le fils unique d’un ancien mineur, un vieillard à la barbe régulièrement mal rasé. Il fume comme un pompier et boit un café si noir qu’il en est infâme. Sa femme, ma mère, le chignon bordélique et les doigts sec a vécu toute une existence de femme au foyer. Ils ne sont pas extraordinaires. Si bien que j’ai presque honte de les aimer. Ce n’est pas le genre de parents dont on peut se vanter. En primaire, je leurs inventais des métiers lors des exposés. Ainsi, mère devenait aventurière et père un esprit du monde, si vif que je ne parvenais jamais à le saisir totalement. Alors, je me sentais extraordinaire, unique sous le regard des autres et je me sentais vivre. C’est parce que le monde de Fausto me rend extraordinaire que j’y suis entré. Peu importe ce que nous pouvions faire à deux. Si pour les autres, nous n’étions que deux gosses insolent et immature. Nous arrivions à se donner l’impression d’être plus ça.

Et c’était si réelle, si vivace que dans le fond, c’est ce que nous sommes devenu.


crédit © vendetta.


Dernière édition par Lino Belo le Jeu 26 Juin - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neves Teixeira
avatar
INSCRIT(E) LE : 24/06/2014
MESSAGES : 813

AVATAR : la(belle)garce.
PSEUDO/PRENOM : good vibes. aka lau(rie).

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 16:51

omg omg omg    lou + le titre + le pseudo + tout argh      (sinon, on va pouvoir être collègue selon dans quel bar tu bosses  ) enfin bref, t'es parfait   
bienvenue parmi nous beau garçon  bon courage pour ta fiche 
puis n'hésite pas à la moindre question  

_________________
☆ ☆ ☆
au bout d'un moment, on arrêtera de rêver. on ouvrira les yeux et on verra que tout ceci était faux. une histoire banale, débile, totalement inventée. y aura jamais eu de toi et moi. de nous. ça aura été juste dans nos rêves. mes rêves. ça sera fini au petit matin et quand mes yeux s'ouvriront, je le saurais. que ce n'était qu'un doux rêve entre tes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Caesar
avatar
INSCRIT(E) LE : 22/06/2014
MESSAGES : 1064

AVATAR : yuri sexy
PSEUDO/PRENOM : peach'

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 16:54

outch, t'es beau toi. et ton début de fiche promet !
bienvenue chez les fous I love you

_________________
HIT THEM UP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Alvez
avatar
INSCRIT(E) LE : 23/06/2014
MESSAGES : 932

AVATAR : kiernan shipka
PSEUDO/PRENOM : vendetta — clarisse

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 17:36

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche:**: I love you

_________________

« CARRY ME HOME TONIGHT »
Zacarlie ▬ The world is on my side, I have no reason to run, so will someone come and carry me home tonight, the angels never arrived, but I can hear the choir, so will someone come and carry me home.

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lino Belo
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 61
AVATAR : lou gaillot.
PSEUDO/PRENOM : sarah, javanaise.

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 18:11

on peut bosser au même endroit, moi tu sais, ça me dérange pas du tout   
mais merci, je suis ravie que mon petit lino te plaise   
j'ai troooop hésité avant de me décider pour ce perso' là mais je crois que lou gaillot est juste PARFAIT pour un forum à lisbonne. enfin bref, merci, pis ton avatar aussi, en passant.....

hou, andy, dis-moi oui
il est beau yuri, merci   

merci charlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neves Teixeira
avatar
INSCRIT(E) LE : 24/06/2014
MESSAGES : 813

AVATAR : la(belle)garce.
PSEUDO/PRENOM : good vibes. aka lau(rie).

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 18:18

Lino Belo a écrit:
on peut bosser au même endroit, moi tu sais, ça me dérange pas du tout   
mais merci, je suis ravie que mon petit lino te plaise   
j'ai troooop hésité avant de me décider pour ce perso' là mais je crois que lou gaillot est juste PARFAIT pour un forum à lisbonne. enfin bref, merci, pis ton avatar aussi, en passant.....

oh, mais c'est intéressant ça alors  j'viendrais squatter ta fiche de liens 
ah non mais ton line (en lou en plus) est totalement parfait  tout comme ta plume  et ta fiche mygod       
haha merci 

_________________
☆ ☆ ☆
au bout d'un moment, on arrêtera de rêver. on ouvrira les yeux et on verra que tout ceci était faux. une histoire banale, débile, totalement inventée. y aura jamais eu de toi et moi. de nous. ça aura été juste dans nos rêves. mes rêves. ça sera fini au petit matin et quand mes yeux s'ouvriront, je le saurais. que ce n'était qu'un doux rêve entre tes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neves Teixeira
avatar
INSCRIT(E) LE : 24/06/2014
MESSAGES : 813

AVATAR : la(belle)garce.
PSEUDO/PRENOM : good vibes. aka lau(rie).

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 19:09

C'est du rapide pour la validation parce que j'ai lu ta fiche (ouais ouais j'attendais impatiemment que tu la signale terminée ) Bref, je suis fan de ton style d'écriture, Lino est un perso très intéressant et j'ai hâte de te voir l'exploiter en RP Puis cette histoire avec Nina et Fausto, j'ai tout aussi hâte de voir comment ça va se terminer  En tout cas, c'est un immense plaisir de te valider  et de te dire que tu es notre premier membre officiellement validé  


you win !
« Félicitations, tu es des nôtres ! »
Maintenant que ton superkid est crée, que ta fiche est validée, tu vas pouvoir faire tout ce que tu veux Mais avant, pour te guider, voici quelques liens utiles :
Pour faire évoluer ton personnage, il te faudra des liens, alors n'hésite pas à aller voir par ici pour créer ta propre fiche et aller voir celles des autres. Tu auras peut-être besoin d'un logement, et d'un emploi, dont tu pourras faire ta demande . Si tu as d'autres demandes, des suggestions, c'est pas très loin, juste ici. N'oublie pas de demander à archiver un sujet s'il est terminé, .
Évidemment, tu peux aussi créer ton propre scénario de ce côté, ou même en choisir un qui te plaît.

Enfin, il n'y a pas que le RP, tu peux aussi flooder à volonté, parler de ta dernière série préférée, ou nous montrer tes oeuvres d'art, cours donc par là !

Et surtout, bon jeu parmi nous !
crédit ©️ vendetta.

_________________
☆ ☆ ☆
au bout d'un moment, on arrêtera de rêver. on ouvrira les yeux et on verra que tout ceci était faux. une histoire banale, débile, totalement inventée. y aura jamais eu de toi et moi. de nous. ça aura été juste dans nos rêves. mes rêves. ça sera fini au petit matin et quand mes yeux s'ouvriront, je le saurais. que ce n'était qu'un doux rêve entre tes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lino Belo
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 61
AVATAR : lou gaillot.
PSEUDO/PRENOM : sarah, javanaise.

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 19:33

viens donc squatter ma fiche de liens, y'a pas de soucis   
pis merci, ça fait tellement, tellement, tellement plaisir   j'espère bien que ce trio va vendre du rêve.
je me sens honorée, c'est la première fois que je suis en first sur un forum, doux jésus.
aller, je m'en vais faire tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexy Vinheiro
avatar
INSCRIT(E) LE : 23/06/2014
MESSAGES : 523
je mords
AVATAR : RUBY M.
PSEUDO/PRENOM : NAZACK (IVANA)

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    Jeu 26 Juin - 19:45

toi aussi j'ai pas pu te dire bienvenue   (foutu cours de sport   ) quel mec parfait et ton écriture    bienvenue chez les fous, j'espère qu'on se fera un bon petit rp   

_________________
« La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent. » passions déchainées, enflammées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ★ humain à l'eau.    

Revenir en haut Aller en bas
 

★ humain à l'eau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain
» Database : Humain
» [Exemple Humain - Validée] Nami
» L'être humain est bon, c'est la société qui le corrompt ? [ PV : Émile Watson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: I AM A COOL KID :: tes mots :: Fiches validées-