AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nouvelle version ! on attend vos avis ici ☺️

Partagez | 
 

 if you dare come a little closer. (jan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oz Santos
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 94

AVATAR : jackson.
PSEUDO/PRENOM : ddao/vic.

MessageSujet: if you dare come a little closer. (jan)   Jeu 3 Juil - 9:21


you shut me out but it turns me on
“heat up”
Δ ∇ Δ

Les gens passent, défilent, s'mélangent devant toi. Et tu restes là, posé au fond de ta chaise à les observer sans vraiment les voir, t'attends. Quoi? T'essaies de te persuader que tu sais pas, t'aimerais savoir. Le soleil brûle doucement ton épiderme. Tu comates, paisiblement posé sur la terrasse du café. T'humes l'arôme amer des grains moulés qui plane jusqu'à toi. T'attends. T'as tes putain de lunettes de soleil visées sur le bout de ton nez. Celle qui te donne l'allure d'un gars du service des stups, c'est ce qu'une meuf t'a dit une fois. Elle était complètement bourrée et elle se rappelait à peine de son nom mais t'as retenu le compliment, ça fait plaisir. Perdu dans tes pensées tu t'remplis les poumons de goudron avant de tuer le bâton sur le béton. T'évites volontairement le cendrier. Tes cendres se répandent à tes pieds, tu les regardes mourir, les sourcils froncés. Le truc, c'est que t'as toujours eu ce petit côté provocateur en toi. Tu supportes plutôt mal qu'on te dise non. Tu prends la plupart du temps les choses trop personnellement et ça part souvent en couille avec toi. Ta venue dans ce café n'est peut-être pas si anodine que ça. La dernière fois tu l'as pas payé, ton café. Elle t'a dit non, t'as insisté et elle t'a gentiment remis à ta place. T'as pas supporté, tu t'es barré en laissant derrière toi une note de 6 euros. LE geste du rebelle suprême. Putain. Sérieux. 6 euros.  En y repensant, tu t'es trouvé con. C'est digne du caprice d'un gosse de 5 ans. Lubie de gosse de riche. T'espères quand même que ça l'a saoulé un minimum. Et pour en être sûr, tu te repointes, comme une fleur. T'attends. Quoi? Qui? Elle. Tu la vois déambuler de table en table, un plateau perché sur la paume de sa main. T'attends qu'elle te remarque, t'es sûr qu'elle te reconnaîtra. Tu le sais. T'as été trop chiant, trop con pour qu'elle t'oublie aussi vite. Tu respires profondément. Le ciel est dégagé, elle arrive vers toi avec sa démarche chaloupée. Ah, qu'est-ce qu'on est bien. Tu remontes tes lunettes sur l'arête de ton nez. T'es prêt pour le deuxième round.

_________________
fais-moi danser du bout des doigts comme tes cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: if you dare come a little closer. (jan)   Jeu 3 Juil - 17:09



“Senses will lie as dreams wake. You are not on solid ground. Don't look down.”.



T'es irritéé, saoulée. Fatiguée. Tu ne sais même pas pourquoi. Tu dois servir de l'alcool à des dépravés. Tu souris. Plutôt. Tu essais. Tu n'as pas envie, mais tu dois. Tu continues, comme d'habitude. Tu souris, demande ce qu'ils veulent. Des dépravés comme tu dis. Quand ils répondent 'une belle femme'. Tu veux les claquer, les frapper. Ils sont sans gênes, selon toi. T'es encore plus saoulée. Tu veux les insulter. Ton plateau à la main, tu continues ton chemin. Tu vois des habitués. Des nouvelles têtes. Des sourires familiés. Il fait chaud aujourd'hui. C'est ce que tu penses, entre deux commandes. Tu jettes un coup d’œil à la salle. Il y a plus de monde à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il fait beau. Tu as chaud. bouger de table en table, c'est épuisant quand même. T'aimerais bien aussi te poser, prendre une boisson fraîche, flâner, voir les gens passer, te détendre. Non toi tu fais parti des gens qui sert, qui bougent, qui travaillent. Après ton petit lapsus. Tu tournes la tête. Tu le vois, un peu plus loin. Un putain traverses ton esprit. Manque plus que ça. Tu finis cette table, tu cherches un collègue du regard. Mais personne ne te réponds ou te regardes. Tu hésites. Tu te souviens de lui. Il était déjà venu, tu l'avais servi, il t'avait dit quelque chose. Tu ne te souviens même plus. Tu n'as pas aimer. Il est parti. Comme ça. Sans payer. Pour qui il se prenait à ne pas payer ? Puis à revenir là ? 6 euros. A ton compte. Tu as dû payer son café. Pour ne pas avoir le patron à dos. T'as vu rouge en le voyant. Il veut quoi ? Ne pas payer encore une fois ? Tu te décides. Tu vas vers lui. Tu vois rouge. Tu ne sais pas. Tu sais juste que tu veux récupérer la money. Tu chipotes. 6 euros c'est 6 euros. Tu souris. « Vous désirez vous faire payer un autre café ? » Tu ne sais pas pourquoi tu dis ça. Tu l'as dit. « Je voudrais bien récupérer l'argent du café non payé. » C'est tout ce que tu voulais. Récupérer ce qu'il n'avait pas payé, pouvoir tourner les talons, partir comme si de rien n'était. Arrête de rêver de ma petite.
Revenir en haut Aller en bas
Oz Santos
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 94

AVATAR : jackson.
PSEUDO/PRENOM : ddao/vic.

MessageSujet: Re: if you dare come a little closer. (jan)   Ven 4 Juil - 16:40


you shut me out but it turns me on
“heat up”
Δ ∇ Δ

Elle te fait penser à une panthère égarée. T'as envie qu'elle sorte les griffes, t'as envie qu'elle se détache de son rôle de parfaite petite serveuse. Tu veux la pousser à bout. Tu sais pas trop pourquoi tu portes autant d'importance à cette histoire à la con. C'était que quelques euros qui s'sont oubliés dans le raz-de-marée d'une après-midi mouvementée. Tu te sens certainement pas coupable. Mais y'a quelque chose chez cette fille qui t'as donné envie de revenir. Juste pour la provoquer un peu plus encore. Juste pour la voir essayer de te fendre le visage de ses griffes aiguisées. Tu l'observes, un mince sourire accroché au coin des lèvres.T'étudies ses traits fins, sauvages. Elle est encore plus belle de près. Tu réponds pas tout de suite, tu te redresses contre le dossier de ta chaise en la fixant par-delà le verre ombré de tes lunettes. « Vous désirez vous faire payer un autre café ? » Tu fronces les sourcils, ton sourire fond doucement sur tes lèvres. « J'sais pas trop, j'hésite. Le service clientèle m'refroidit un peu. » Tu lèves un sourcil comme pour la défier de te répondre sur le même ton. T'attends que ça. Tu veux la voir craquer. Tu veux la voir t'envoyer chier. T'aimes galérer pour obtenir quelque chose. Mais tu détestes qu'on te dise non. T'es une putain de contradiction. Sa voix s'élève une deuxième fois jusqu'à toi. « Je voudrais bien récupérer l'argent du café non payé. » Et voilà, on y arrive. Tu rigoles doucement en secouant légèrement la tête. « C'est là qu'est tout le problème... » Tu cherches du regard la petite pancarte épinglée à son t-shirt. Janaïna. Hm, la dernière fois tu l'avais manqué. « ... Janaïna. » Tu soupires. Tes iris jade se noient dans les siennes. T'as consciene que ce que tu vas dire est complètement con mais là, tu réfléchis plus vraiment. T'es aveuglé par le jeu que tu viens de créer tout seul. T'es même pas certaine qu'elle ait remarqué ta pseudo compétition. Mais c'est là, entre vous, tes mots stagnent. « J'veux ta bouche d'abord. » Putain ça sonne terriblement cliché mais dans l'jeu de la déstabilisation, tous les coups sont permis, hm ?

_________________
fais-moi danser du bout des doigts comme tes cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: if you dare come a little closer. (jan)   Sam 5 Juil - 19:22



“Senses will lie as dreams wake. You are not on solid ground. Don't look down.”.



Tu sais pas ce qu'il veut, ce qu'il fait là, ni ce qu'il a derrière la tête. Tu roules les yeux, t'essaies de lui montrer qu'il te fait perdre ton temps. Toi, en tête tu n'avais que les 6 euros en tête. Tu voulais pas te rabaisser et oublier. T'étais comme ça. T'essaie d'être froide, distante. Peut-être. Tu n'es pas crédible. Peut-être tu l'es. Mais tu le regardes. Tu ne veux pas baisser le regard. Donc tu le regardes. Attendant une réponse. Il se fait attendre en plus. Ca t’agaces encore plus. T'essais de rien laisser paraître. T'es prête à tourner les talons à tout moment. « J'sais pas trop, j'hésite. Le service clientèle m'refroidit un peu. » Tu n'avais pas aimer sa réponse. Il jouait à quoi ? Te mettre à bout ? Tsst. Tu regardes autour de toi. Souris. « Vous pouvez partir. Vous n'êtes pas le seul client » Pourtant c'était le seul client intéressant. Tu n'aimais pas sa façon d'être pourtant tu voulais qu'il continues ce jeu. Un jeu ? C'était surement ça qui te faisais rester. Un jeu. Pour 6 euros. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Tu ne sais pas. T'étais là. A le regarder. Il souriait. Il t'énervait. Tu voulais ces 6 euros. C'était rien. Que 6 euros. Mais c'était 6 euros quand même. « C'est là qu'est tout le problème... » Il avait raison. Tu le savais. Ca n'avait pas l'air de le déranger. Toi ça te dérangeais. Il devait s'en foutre. Toi c'était important. Pourquoi ? Il y n'y avait pas d'explication. Tu ne savais pas. T'étais saoulée. « ... Janaïna. » Ca te ramenais au moment présent. Tu te perdais dans tes pensées. Qu'elle idée d'avoir ce foutu badge avec ton prénom. Tu ne savais même pas son prénom. D'un côté tu t'en foutais. Tu le regardes. Tu te demandes ce qu'il veut. Tu sais pas si c'est un jeu. « J'veux ta bouche d'abord. » Tu savais pas quoi dire. Tu baisses les yeux. Rougis. T'avais honte. C'étais déstabilisant. « Je ne fais pas dans la prostituion buccale » Pourquoi dire ça ? Parce que pour toi c'était être une pute. Aha. Contre de l'argent. Tu riais intérieurement. Tu étais ridicule. Aucune répartie. C'était pas pour toi. Trouves quelque chose à dire de mieux. « Croyez-pas, je ne vais pas tomber dans tes bras. » T'avais ton petit sourire. T'espérais mettre fin à la conversation. Qu'il se lève. Qu'il te donne ces foutu 6 euros que tu attends. Mais qu'est-ce qu'il est mignon, pour un dépravé de bar.
Revenir en haut Aller en bas
Oz Santos
avatar
INSCRIT(E) LE : 26/06/2014
MESSAGES : 94

AVATAR : jackson.
PSEUDO/PRENOM : ddao/vic.

MessageSujet: Re: if you dare come a little closer. (jan)   Dim 13 Juil - 22:58


you shut me out but it turns me on
“heat up”
Δ ∇ Δ

Elles roulent des yeux et t'es comme hypnotisé par la mécanique infernale de ses deux perles émeraude. Elles te transpercent d'un air froid, glacial. Vos yeux s'livrent un combat sans fin, c'est à celui qui détournera son regard le plus rapidement, à celui qui flanchera le premier. T'arrives presque à sentir l'électricité frôler vos peaux, tu plisses légèrement les yeux. Le dialogue entre vous est aussi sec qu'épicé. Le soleil vous noie dans une atmosphère orangée, tout paraît calme autour de vous. Elle brise le contact visuel et arpente rapidement les alentours du regard. Tu la regardes un sourcil relevé, t'attends qu'elle te pique à son tour. T'y prends presque plaisir, tu dois avoir un côté sadomaso.  « Vous pouvez partir. Vous n'êtes pas le seul client » Elle sourit et t'es comme contaminé. Tu sais pas trop pourquoi, mais la commissure de tes lèvres s'relève étirant avec elle ta peau. Tu lui réponds sur un ton complice, provocant: « J'pourrais ouais, mais j'ai une bonne raison de rester... » Tu la fixes avec ce regard, celui qui t'aide à faire tomber les filles comme tu descends les verres de vodka. Et puis tu lances ta bombe et tu la regardes presque littéralement s'décomposer à tes pieds. T'as des putains d'étoiles dans les yeux, ses joues sont rouges feu, elle se consume devant toi, tu rigoles intérieurement. C'est du tout cuit. « Je ne fais pas dans la prostituion buccale » Ça t'arrache un rire, tu vires tes lunettes, t'as envie de la voir fondre distinctement. « Tout de suite les grands mots, lâche prise, vois ça comme une nouvelle expérience? » Tu prendrais bien un café en fait mais t'as vraiment envie de la saouler un petit plus encore. Tu rajoutes parce que tu peux être un vrai petit con; « T'en redemanderas. » Tu sais pas trop d'où te vient cette assurance d'enfoiré, d'habitude t'es pas autant perché mais y'a quelque chose chez la blonde qui t'fait tourner la tête un peu trop vite. « Croyez-pas, je ne vais pas tomber dans tes bras. » Elle te lance presque un défi, t'es obligé de la suivre. « Tu commences à me tutoyer, on est en pas loin, fais-moi confiance Jan. » Et toujours ce sourire en coin dont t'as le secret. Putain, tu peux vraiment être un bel emmerdeur quand tu veux.

_________________
fais-moi danser du bout des doigts comme tes cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: if you dare come a little closer. (jan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

if you dare come a little closer. (jan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» "If You Dare Come a Little Closer"
» CARADOC | if you dare, come a little closer
» Closer to the Edge
» Henry ✈ Come closer if you dare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LISBONNE :: DOCAS DE SANTO AMARO :: Irish & Co-