AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nouvelle version ! on attend vos avis ici ☺️

Partagez | 
 

 la folie, c'est toi. (eileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naeem Conselheiro
avatar
INSCRIT(E) LE : 28/06/2014
MESSAGES : 104

AVATAR : JACOB.
PSEUDO/PRENOM : YOU MATTER.

MessageSujet: la folie, c'est toi. (eileen)   Lun 30 Juin - 17:19

La musique claque contre ses oreilles alors que de ses doigts, il fait circuler les disques, cherchant quelque chose qu'il ne connait pas, encore. Naeem a les lèvres un peu pincées, les yeux qui se redressent une fois de temps en temps, pour chercher une beauté.
Ça serait pas la première fois, après tout. Pas la première fois, non, qu'il se trouve une beauté, une déesse, une sirène comme ça, soudainement, dans un lieu public. Le pire, c'est surtout se rappeler du prénom quand elle est jolie.
Il fait un sourire à la caissière, pince ses lèvres et fait défiler les disques, de nouveau. Il en oublie presque les filles, pendant quelques minutes. Observe les chansons, prends quelques CD, et puis, il lève les yeux. C'est là, oui, qu'il la voit. Naeem fronce des sourcils, se souvient de sa jolie gueule, mais surtout, quelques secondes plus tard, de son sale caractère.
Le prénom, par contre, il ne s'en souvient pas. Aucunement, oui.
Naeem, il sourit, alors. Un peu, à peine. Il essaie, tout au moins, de fuir un peu. De payer ses achats à la con, et de disparaître sans avoir droit à une crise. Il la connait, cette petite. Les oreilles, elles souffrent encore de ses cris insupportables, parfois.
Il se rend à la caisse, alors. La conversation s'engage et, fidèle à son habitude, il ne peut s'empêcher de parler avec la caissière, de lui faire les yeux doux, de sortir des compliments à la con. L'achat se fait, et il se tourne. La sortie, elle l'attend. Sauf que... la folle, elle est là. Elle est là, des dards dans les yeux, prête à l’assassiner.
Naeem, il fronce des sourcils. La dévisage un moment, avant de lui sourire. Dans sa poche, il range la facture qui comporte également le numéro de la déesse. « Hm.. ça va, beauté ? Ça fait longtemps, dis donc. » Pas assez, oui. Quelques jours peut-être, depuis la dernière fête. Pas beaucoup, en tous cas. Naeem jette un regard de travers, cherche une excuse déjà, pour foutre le camp.

_________________

loin de toi, liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen-Lys Ayres
avatar
INSCRIT(E) LE : 27/06/2014
MESSAGES : 325

AVATAR : Phoebe Tonkin
PSEUDO/PRENOM : Nibs ≈ Maëva

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Mar 1 Juil - 2:35

Mes pas sont lents, peut-être pour éviter que je me casse la gueule. Les talons c'est pas évident même quand tu as l'habitude, tu sais jamais où tu va foutre ton pied ni comment ta cheville va réagir. Je marche, je suis le mouvement de la foule. Je ne pense à rien je crois, ou à finir la cigarette qui pend à mes lèvres. Ouais, c'est tout ce qui me vient à l'esprit là tout de suite. Mon regard se balade. Il dévisage les passants, les mecs surtout et les culs. Surtout les culs. J'ai parfois l'impression d'être un mec, un sale mec. Le connard de service. J'aurai bien aimé. Je continue à marcher, le soleil me brûle la peau mais c'est agréable. J'écrase ma cigarette, je la jette plutôt devant le disquaire. Je l'aperçoit dans la boutique, ce petit con. Fidèle à lui même, toujours là à bondir sur la première qui met ses seins en avant et son cul en arrière. Ouais, ça m'agace. Il le sait parce que je lui répète assez souvent et qu'il en souffre, son ouïe devient presque mauvaise par ma faute. Il le mérite, c'est pas vraiment mon problème. Naeem, le beau Naeem. Je plante mon regard sur lui, je l'agrippe. J'ai les yeux revolvers, ça colle bien à la situation. Il n'est pas mien, ouais mais c'est un peu comme un objet qu'on affection parce qu'il est beau, parce qu'il te fait passer de bons moments et puis qu'on te le vole, que quelqu'un d'autre s'en sert à ta place. Un peu comme un sex-toy. Le truc que tu peux pas prêter, que tu ne veux pas prêter, mais lui il en a strictement rien à foutre. La comparaison est belle. « Hm.. ça va, beauté ? Ça fait longtemps, dis donc. » Je souris. J'économise ma voix, je prépare mes mots doux, je chauffe ma langue parce qu'elle risque de claquer. « Très bien ouais, toi aussi j'ai l'impression. » Ma voix est douce, peut-être même un peu trop. Faut pas croire, je ne suis pas toujours la nana dingue et énervée.. Mes yeux ne le quittent pas et puis je louche un peu sur sa poche, je suis pas dupe, je commence à le connaitre le gamin. Je veux être son centre du monde, ouais j'ai toujours été le centre de tout le monde, j'aime capter l'attention. Problème, il s'en fou royalement et je pourrais lui briser la nuque juste pour ça. « Tu l'as baises quand celle-là ? »








Dernière édition par Eileen-Lys Ayres le Dim 6 Juil - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeem Conselheiro
avatar
INSCRIT(E) LE : 28/06/2014
MESSAGES : 104

AVATAR : JACOB.
PSEUDO/PRENOM : YOU MATTER.

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Mar 1 Juil - 19:30

Aimee ? Elaine ? Le nom, il ne s'en souvient pas. Faut dire cette fille, il a essayé de l'oublier. Elle est un peu chiante quoi, souvent. Bien chiante, oui. Elle crie, elle hurle. La baise a beau être superbe, Naeem, il a pas besoin de possessive de son genre. Il est libre. Plus que libre, même. Il dépend de personnes, ne doit rien à personne. Et cette petite, elle ne va rien changer. Elle est déjà oubliée même si, malgré tout, elle est toujours dans les parages. À croire que c'est un aimant à merde.
Naeem, il grimace plus qu'il sourit. Il a envie de fuir, simplement. Elle est chiante, cette meuf. Chiante oui, à lui sourire comme ça. Chiante, à faire sa maligne et les bétises du genre. « Très bien ouais, toi aussi j'ai l'impression. » Il fronce des sourcils. Elle parle bien, la salope. Elle fait ses manières et elle essaie de l'avoir. Naeem, il ne mord pas à l'hameçon. Il n'en a rien à faire, d'elle. Il ne lui appartient pas.
Naeem, il est à lui seul ( et à Sandy un peu, aussi )
Il l'observe, le grand dragueur, et envisage déjà la possiblité de fuir. Il cherche une excuse, ouvre la bouche pour prétexter une connerie, pour partir. Mais elle, elle continue. « Tu la baises quand celle-là ? » Le rire part de lui-même. Naeem, il ricane et passe ses doigts dans ses cheveux. « nan, elle a droit à un resto et des conneries du genre, avant. » Il lui sourit. Elle, elle a jamais eu droit à ça. « 'fin, elle se cuisine un peu. pas comme toi. même là, tes cuisses sont ouvertes. » Les yeux se baissent, se perdent vers ses longues jambes. C'est presque du gachis, vu son caractère. Du sale gachis, oui. Les filles, elles devraient pas avoir de bouche, dans certains cas.

_________________

loin de toi, liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen-Lys Ayres
avatar
INSCRIT(E) LE : 27/06/2014
MESSAGES : 325

AVATAR : Phoebe Tonkin
PSEUDO/PRENOM : Nibs ≈ Maëva

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Mar 1 Juil - 21:02

Il ricane et c'est énervant. Il raisonne dans ma tête, son rire. C'est désagréable. Il se fou de ma gueule, je le sais parce que je ne suis rien pour lui. Il est désagréable. Putain de Naeem. Putain de moi, ouais. Une gamine, une sale gosse qui n'accepte pas de n'être rien aux yeux de quelqu'un, aux yeux de ce type-là. C'est triste. « nan, elle a droit à un resto et des conneries du genre, avant. » Je fronce les sourcils, mon poing je le retiens parce que d'une seconde à l'autre il peut partir droit dans son joli minois. Faut pas le blesser ni le défiguré, ça serait du gâchis. « 'fin, elle se cuisine un peu. pas comme toi. même là, tes cuisses sont ouvertes. » Il me cherche le gamin. Je ne peux m'empêcher de sourire, il a raison. Je ne suis qu'une pauvre petite traînée avec une grande gueule et les hommes n'oublient pas de me le rappeler tout comme lui. Je ne m'y attarde pas ou peu, faut peut-être que je me remette en question. Blague. J'emmerde le monde, j'emmerde les gosses dans le genre de Naeem, il ne vaut pas mieux. « Fermes-là, mes cuisses t'aimes bien quand elles s'ouvrent devant toi et que tu t'y enfonces. » Il en profite pas mal de mon corps ce con. Il s'en souvient de mes courbes, pas de mon nom. « T'es une petite salope aussi, je te rassure. » Je suis furieuse, c'est vrai. Je lui en veux parce que son attitude n'est pas digne d'un homme, parce qu'il court après toutes ses mêmes gonzesses, parce qu'elles ne sont pas moi. J'oublie parfois qu'il ne me doit rien. On a jamais été plus que ce qu'on est là aujourd'hui, j'ai jamais voulu plus. Je veux juste être sa catin, ouais c'est un peu ça mais je veux être la seule. Parce que je me sens seule malgré tout ceux qui ont pu me voir nue, j'ai besoin de cette attention, ça me fait me sentir vivante. Ces conneries j'en parle à personne, mes états d'âme et tout ce merdier je fais en sorte de mettre un mouchoir dessus. T'es vraiment qu'un con Naeem. Je me sens faible maintenant.








Dernière édition par Eileen-Lys Ayres le Dim 6 Juil - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeem Conselheiro
avatar
INSCRIT(E) LE : 28/06/2014
MESSAGES : 104

AVATAR : JACOB.
PSEUDO/PRENOM : YOU MATTER.

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Ven 4 Juil - 0:28

Il s'impatiente. Naeem, il tape du pied, il a envie de prétexter un appel, un sms, n'importe quoi. Eileen, il l'emmerde. Il n'a pas envie, non, de voir ses jolis yeux, de s'y perdre, d'avoir envie de la baiser. Il n'a pas envie, non, de l'entendre hurler. Parce que hurler, dernièrement, elle l'a simplement fait pour le faire chier. Elle est insupportable, tout bonnement. Alors même au lit, même les corps serrés et en sueur, elle en viendrait à hurler et lui, il penserait directement à ses conneries, à ses crises à la con et à sa possessivité à deux balles. C'est mort, point barre. Elle n'a plus aucune chance, et elle devrait se perdre au fin fond des souvenirs plutôt que de venir le faire chier de la sorte. Naeem, il a de la patience, mais elle s'effeuille rapidement. Elle meurt, avant même que l'on fasse le moindre mouvement. « Fermes-là, mes cuisses t'aiment bien quand elles s'ouvrent devant toi et que tu t'y enfonces. » Un soupir se fraie hors de ses lèvres, il lève les yeux au ciel. Les filles ; elles sont folles. Elles aiment parler du passé comme si c'était le présent, encore. « T'es une petite salope aussi, je te rassure. » Sur le coup, le rire part de lui-même. Impossible de le contrôler, impossible de ne pas le garder pour soi. Ses yeux se baissent vers Eileen et il l'observe d'un air amusé, presque sans coeur. Elle n'a été qu'un jouet, après tout ; comme les autres, elle aurait dû le comprendre dès le commencement. Naeem, il s'approche d'un pas, la dévisage, penche un peu la tête. « Oui, exactement. » Son souffle mentholé effleure certainement ses lèvres. Il l'observe un moment de ses prunelles noisettes, avant de se reculer, et de continuer. « Je t'ai baisé. Je t'ai retourné, et je t'ai rebaisé. On s'est amusé, plusieurs fois. Mais c'est le passé. Parce que t'es une putain de folle et que je te dois rien, bébé. Tu l'comprends, ça ? On s'est amusé, et c'est tout. » D'un mouvement fluide, Naeem replace une mèche de ses cheveux, la pose derrière l'oreille de Eileen. « C'est fini, passe à autre chose. » Sourire en coin, un peu chieur, un peu amusé. Naeem lui adresse un léger mouvement de tête, et entreprend déjà de la contourner pour quitter le magasin.

_________________

loin de toi, liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen-Lys Ayres
avatar
INSCRIT(E) LE : 27/06/2014
MESSAGES : 325

AVATAR : Phoebe Tonkin
PSEUDO/PRENOM : Nibs ≈ Maëva

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Lun 7 Juil - 0:14

Il ne partira pas. Pas maintenant parce que je n'en est pas envie. Pourtant lui, il attend que ça de pouvoir fuir, de pouvoir se débarrasser de moi. Ouais, t'es mal barré mon con. Je lâche rien. Je suis de ce genre-là, celle qui va te casser les couilles pendant longtemps parce qu'elle n'a rien d'autre à faire de sa journée. « Oui, exactement. » Naeem, il s'était un peu approché mais pas beaucoup et puis il avait posé son regard sur moi juste un instant. « Je t'ai baisé. Je t'ai retourné, et je t'ai rebaisé. On s'est amusé, plusieurs fois. Mais c'est le passé. Parce que t'es une putain de folle et que je te dois rien, bébé. Tu l'comprends, ça ? On s'est amusé, et c'est tout. » Toujours cette même douceur dans sa voix, très distinguer le garçon. Pas un mot de travers, non c'est pas le genre. Connard. Il a raison, je suis folle. Complètement dérangée, je devrais être enfermer dans un hôpital psychiatrique. Dommage pour lui, je suis là devant lui. La folle, elle le brisera un jour. Dans son sommeil, sans doute. Je le sens qui attrape l'une de mes mèches de cheveux et il l'a replace derrière mon oreille. Il est craquant le Naeem. Le beau garçon, la belle gueule, il manipule, il attrape, il est malin le gamin. « C'est fini, passe à autre chose. » J'esquisse un petit sourire. Il m'amuse, la situation m'amuse et c'est peut-être bien ce qui me pousse à l'emmerder de la sorte. Je le laisse me contourner, je le laisse même quitter le magasin, je ne dis rien, profites-en pour souffler un peu. Je regarde alors la caissière et je prends un air un peu plus sérieux. « Je vous déconseille de revoir ce type-là. Il a une mycose du gland en ce moment, c'est sale. » La gonzesse fait une grimace et sort immédiatement son téléphone, certainement pour chercher sur internet à quoi ressemble une mycose du gland. Ouais, c'est bas comme coup. Je me retourne et j’emboîte le pas du gamin, j'accélère un peu le pas pour arriver à son niveau et puis je lui attrape le bras. « Je suis folle mais t'aime bien ça Naeem. On va où maintenant ? » Je me mords la lèvre et je souris, amusé. Je sais ce qu'il va dire, je sais qu'il n'a qu'une envie c'est de me voir crever pour avoir la paix. « Je t'aurai à l'usure. Tu l'sais bien que tu ne te débarrasseras pas de moi de cette manière, c'est énervant hein ? » Je le chauffe, le provoque un peu, je veux qu'il s'énerve juste pour me faire plaisir, qu'il montre les crocs. Il est beau quand il gueule, Naeem.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeem Conselheiro
avatar
INSCRIT(E) LE : 28/06/2014
MESSAGES : 104

AVATAR : JACOB.
PSEUDO/PRENOM : YOU MATTER.

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   Lun 14 Juil - 16:51

Naeem, il se sent libéré. Il ose croire, oui, le temps d'un instant, que les choses vont. Que cette folle n'est plus là, qu'il s'est est débarassé. Léger sourire aux lèvres, coeur un peu léger, Naeem quitte le magasin. Il part dans un ailleurs, le pas léger. Le pas lent, presque certain que la folle, elle a compris. Et pourtant, il n'est pas autorisé à rêver. Portable au bout des doigts, Naeem écrit un message à une beauté. Il prévoit de la voir ce soir, de la garder cette nuit, certainement. Mais voilà ; il y a une pieuvre, à son bras. Un être ignoble, comme dans la petite sirène. Ses doigts sont gelés. Naeem, il grimace, serre ses doigts autour de son portable, les jointures blanches, un instant.
Pas besoin de regard, pour savoir. Pas besoin de regard, pour reconnaître la brunette un peu trop névrosée. « Je suis folle mais t'aime bien ça Naeem. On va où maintenant ? » Un soupir un peu brusque s'évade de ses lèvres et il penche sa tête vers l'avant, un instant. Les nerfs lui font la guerre et il a cette envie, au fond de lui, de la briser. De lever son bras, de la claquer et de continuer son chemin. Pourtant, il ne le fait pas. En pleine rue, on ne fait pas des choses de la sorte. « Je t'aurai à l'usure. Tu l'sais bien que tu ne te débarrasseras pas de moi de cette manière, c'est énervant hein ? » Il hait sa voix. Il hait sa voix, ses manières, le rire espiègle dans sa voix. Naeem, il sent la tempête bouillir dans ses veines, le calme qui s'efface, ne laissant place à rien.
Le bras, il se retire brusquement de son emprise. Naeem, il sent l'ombre d'un coup contre elle, mais n'en relève rien. Ce n'est pas un coup intentionnel, si ? Alors, c'est sans importance. Naeem, il la dévisage avec l'oeil d'un animal en rage, avec la colère d'une bête enragée. « ça va, lâche moi putain. » Il abandonne ses jolis mots, ses belles manières. Naeem, il n'en a rien à faire, pour le moment. Tout ce qu'il veut, c'est qu'elle disparaisse. « t'as l'air d'une sale chatte en chaleur, c'est foutrement pathétique. Va miauler ailleurs, merde. » Il le dévisage, oui, avec la colère qui gronde, le dégoût dans les yeux, l'énervement dans les tripes. Naeem, il n'en a rien à faire, d'elle. L'amusement, il est terminé depuis longtemps, maintenant. Naeem, il n'est pas doux, pas tout le temps.

_________________

loin de toi, liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: la folie, c'est toi. (eileen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

la folie, c'est toi. (eileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» Eileen Rogue II [validée]
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LISBONNE :: BAIXA :: disquaire Discoteca Amalia-